Tout sur les composants informatiques

Montage Watercooling : Comment faire ?

montage watercooling

Le watercooling est une méthode de refroidissement très prisée par les gamers et les férus d’informatique. Ce système de refroidissement à eau permet de garder les composants électroniques à une température idéale, améliorant ainsi leurs performances et leur durée de vie. 

Dans cet article, nous vous expliquerons comment monter un système de watercooling étape par étape. Nous aborderons également les différents éléments qui composent ce type de refroidissement, comme le radiateur, la pompe, les tuyaux et les waterblocks. Alors, prêts à vous lancer dans le montage de votre propre watercooling ? C’est parti !

Table des matières

Choisir les composants pour son système de watercooling

Avant de débuter le montage de votre watercooling, il est indispensable de choisir les bons composants. En effet, il existe une multitude d’options sur le marché, et il est crucial de sélectionner des éléments compatibles avec votre boitier et votre carte mère.

Waterblocks CPU et GPU

Les waterblocks sont les éléments clés du refroidissement à eau. Ils sont placés directement sur le processeur (CPU) et la carte graphique (GPU) afin d’évacuer la chaleur générée par ces composants. Les waterblocks sont généralement en cuivre ou en nickel et disposent d’une surface en contact avec le composant à refroidir. Veillez à choisir des waterblocks compatibles avec votre processeur et votre carte graphique.

Radiateurs

Le radiateur a pour fonction de dissiper la chaleur de l’eau chauffée par les composants. Plus le radiateur est grand, plus il est efficace pour refroidir l’eau. Toutefois, il est important de vérifier que votre boitier dispose de l’espace nécessaire pour accueillir le radiateur choisi. Les radiateurs sont disponibles en différentes tailles, allant de 120 mm à 480 mm de largeur.

Pompes et réservoirs

La pompe est le cœur du système de watercooling. Elle a pour rôle de faire circuler l’eau à travers les différents éléments du circuit. Il est crucial de choisir une pompe suffisamment puissante pour assurer un débit d’eau adéquat. Le réservoir, quant à lui, permet de stocker l’eau du circuit et facilite le remplissage et la purge du système. Il existe des pompes intégrant un réservoir, permettant ainsi de gagner de l’espace dans le boitier.

Tuyaux et embouts

Les tuyaux relient les différents éléments du circuit de watercooling. Il en existe de différentes matières (PVC, caoutchouc, Tygon) et de différentes tailles (diamètre intérieur et extérieur). Les embouts servent à raccorder les tuyaux aux éléments du circuit (waterblocks, radiateurs, pompes). Ils doivent être compatibles avec les tuyaux et les éléments du système.

Préparer le montage watercooling

Une fois les composants choisis, il est temps de préparer le montage watercooling. Commencez par rassembler les outils nécessaires, comme un tournevis et des pinces pour couper les tuyaux. N’oubliez pas d’acquérir également un liquide de refroidissement adapté à votre système de watercooling, comme de l’eau distillée, du liquide pré-mélangé ou un mélange d’eau et d’antigel.

Préparer le boitier et les composants

Avant de commencer le montage watercooling, il est conseillé de faire un test de l’ensemble des composants de votre ordinateur pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Ensuite, préparez le boitier en retirant les côtés et les éléments qui pourraient gêner le montage watercooling, comme les supports pour ventilateurs ou disques durs.

Installer le radiateur et la pompe

Le radiateur doit être fixé au boitier à l’aide de vis fournies par le fabricant. La pompe, quant à elle, peut être fixée sur le fond du boitier ou sur un support dédié. Veillez à ce que la pompe soit à proximité du réservoir pour faciliter le remplissage et la purge du système.

Monter le circuit de watercooling

Le montage du circuit de watercooling doit être réalisé avec soin. Il est essentiel de bien respecter l’ordre de montage pour éviter les problèmes de circulation d’eau et optimiser les performances du système.

Installer les waterblocks et les embouts

Commencez par installer les waterblocks sur le processeur et la carte graphique. Appliquez une fine couche de pâte thermique sur le processeur avant de le recouvrir du waterblock CPU. Pour la carte graphique, il est nécessaire de démonter le système de refroidissement d’origine avant d’installer le waterblock GPU. N’oubliez pas de visser les embouts sur les waterblocks, en prenant soin d’insérer les joints d’étanchéité fournis.

Raccorder les éléments du circuit avec les tuyaux

Coupez les tuyaux à la bonne longueur pour relier les différents éléments du circuit (waterblocks, radiateur, pompe et réservoir). Veillez à respecter l’ordre de circulation de l’eau : réservoir > pompe > waterblock CPU > radiateur > waterblock GPU > réservoir. Fixez les tuyaux aux embouts en les enfonçant fermement et en les maintenant avec des colliers de serrage ou des clips fournis par le fabricant.

Remplir et tester le watercooling

Une fois le montage du circuit terminé, il est temps de remplir le réservoir avec le liquide de refroidissement choisi. Utilisez un entonnoir pour faciliter le remplissage et éviter les débordements. Une fois le réservoir rempli, allumez la pompe pour faire circuler l’eau dans le circuit. Il est possible que des bulles d’air soient présentes dans le système ; pour les éliminer, inclinez légèrement le boitier dans différentes directions et tapotez-le doucement.

Il est important de contrôler l’étanchéité du circuit et de vérifier qu’il n’y a pas de fuites avant de remettre en place tous les éléments du boitier et de redémarrer l’ordinateur. Laissez le système tourner pendant quelques heures pour stabiliser la température, puis surveillez les performances et la température de vos composants au cours de l’utilisation de votre ordinateur. Si tout est en ordre, vous pouvez profiter pleinement de votre montage watercooling et des performances accrues de vos composants refroidis à l’eau !

Watercooling custom vs watercooling AIO

Il existe deux types principaux de watercooling : le watercooling custom et le watercooling aio (All-In-One). Le watercooling custom, comme son nom l’indique, est un système de refroidissement à eau personnalisé, où chaque élément est choisi individuellement et monté par l’utilisateur. Ce type de watercooling offre une plus grande liberté de choix en termes de matériel et de design, mais requiert également plus de connaissances et de temps pour la réalisation du montage watercooling.

Le watercooling aio, quant à lui, est un système de refroidissement à eau préassemblé, qui est généralement composé d’un waterblock/pompe, d’un radiateur et de tuyaux. Ce type de watercooling est plus facile à installer, car il ne nécessite pas de sélection de composants ni de montage complexe. Toutefois, les performances et les options de personnalisation sont généralement moins élevées qu’avec un watercooling custom.

Watercooling aio : des kits prêts à l'emploi

Parmi les watercooling aio, on trouve notamment des kits watercooling de marques telles qu’Asus ROG ou encore GeForce RTX. Ces kits sont spécialement conçus pour les utilisateurs moins expérimentés ou ceux qui recherchent une solution rapide et simple pour refroidir leur ordinateur. Par exemple, le kit ROG Ryujin d’Asus est une solution aio compatible avec les processeurs Intel Core et offre un montage facile grâce à ses tubes flexibles et son système de fixation rapide.

Le choix de la personnalisation avec le watercooling custom

Le watercooling custom, en revanche, permet de créer un système de refroidissement parfaitement adapté à votre configuration et à vos besoins. Chaque élément, de la pompe à eau au dissipateur thermique, en passant par le liquide de refroidissement et les tuyaux, peut être choisi et ajusté selon les performances souhaitées et l’esthétique recherchée. Si vous êtes un utilisateur averti et que vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre système de refroidissement, le watercooling custom est la solution idéale.

Les Meilleurs Kits de Watercooling de 2023 : Guide d'Achat

L’année 2023 marque une révolution dans le domaine du refroidissement PC avec l’émergence de nouveaux kits de watercooling. Ces systèmes, essentiels pour maintenir une température optimale de votre PC, combinent performance et esthétique. 

Dans ce guide, nous vous proposons une sélection des meilleurs kits de watercooling disponibles sur le marché, ainsi que des conseils pratiques pour leur installation et entretien.

Sélection des Meilleurs Kits de Watercooling

Corsair Hydro Series H100i Pro: Reconnu pour sa performance de refroidissement exceptionnelle et sa facilité d’installation, ce modèle est idéal pour les gamers et les professionnels de l’informatique.

Promo
Corsair iCUE H100i RGB ELITE Refroidisseur Liquide pour Processeur (16 Voyants LED RGB, Ventilateurs AF ELITE FDB de 120 mm, Radiateur de 240 mm, Sockets LGA 1700, 1200, 115X, 2066 et AM4) Noir
  • Refroidissement de processeur avancé tout-en-un : fournit tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre dernier processeur Intel ou AMD...
  • Conception raffinée de tête de pompe et 16 LED RGB : conception contemporaine de la tête de pompe, avec 16 LED RGB diffuses paramétrables...
  • Performances de refroidissement de pointe : augmentez les performances de votre processeur avec refroidissement liquide piloté par deux ventilateurs...
  • Uniformisez votre configuration : le puissant logiciel CORSAIR iCUE permet de contrôler et synchroniser l’éclairage RGB de votre refroidisseur...

NZXT Kraken X53: Avec son design élégant et son éclairage RGB, le Kraken X53 allie esthétique et efficacité, parfait pour les builds de PC personnalisés.

NZXT Kraken X53 RGB 240mm - RL-KRX53-R1 - Kit Watercooling All-In-One RGB pour CPU - Pompe améliorée - Connecteur RGB - Ventilateurs AER RGB 2 120mm (2 inclus) - Noir
  • Un anneau LED 10 % plus grand permet un rendu RGB plus éclatant. Un couvercle rotatif permet de réorienter le logo, quelle que soit la direction...
  • Le logiciel CAM offre des possibilités de contrôle sophistiqués grâce a une interface intuitive et conviviale. La synchronisation améliorée de...
  • Des effets d'éclairage spectaculaires complètent votre système avec l'ajout de ventilateurs Aer RGB 2 inclus.
  • Des gaines en fine maille de nylon renforcent les tuyaux en caoutchouc, leur apportant durabilité et protection contre les mauvaises manipulations

FrostFlow X : Ce kit se distingue par son design LED RGB Blanc, permettant une personnalisation esthétique de votre système. Sa performance en termes de refroidissement est également remarquable.

ID-COOLING Frostflow X 240 Snow Refroidisseur à eau pour processeur AIO 240 mm Blanc LED 2 ventilateurs PWM 120 mm Intel 115X/2066, AMD TR4/AM4
  • Meilleure dissipation de la chaleur : le refroidisseur à eau AIO CPU est équipé d'un radiateur de 240 mm et de deux ventilateurs PWM de 120 mm pour...
  • Éclairage LED blanc : éclairage LED blanc classique sur la pompe pour correspondre à votre PC.
  • Ventilateurs PWM : le ventilateur PWM de 120 mm offre une meilleure circulation de l'air pour une performance de refroidissement extrême. Max. Débit...
  • Compatible avec Intel LGA2066/2011/1366/1151/1150/1155/1156/1200

Entretien et maintenance du watercooling

Un système de watercooling, qu’il soit custom ou aio, nécessite un certain entretien pour maintenir ses performances et assurer la longévité de ses composants. Il est important de prendre en compte quelques précautions pour éviter les problèmes et garantir un fonctionnement optimal de votre refroidissement à eau.

watercooling 240mm

Nettoyage régulier et vérification du circuit

Il est conseillé de nettoyer régulièrement les éléments du circuit de watercooling, notamment les radiateurs et les waterblocks, pour éviter l’accumulation de poussière et de dépôts. Un nettoyage tous les 6 à 12 mois est généralement suffisant, en fonction de l’environnement et de l’utilisation de l’ordinateur.

De plus, il est important de vérifier régulièrement l’étanchéité du circuit et les connexions des tuyaux pour s’assurer qu’il n’y a pas de fuites. En cas de fuite, il est essentiel de réparer le problème rapidement pour éviter d’endommager les composants électroniques de l’ordinateur.

Changement du liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement doit être changé périodiquement, généralement tous les 1 à 2 ans, pour maintenir une bonne performance du système de refroidissement. Lors du changement de liquide, il est également recommandé de nettoyer l’intérieur du circuit pour éliminer les éventuels dépôts ou résidus.

Il existe différents types de liquides de refroidissement, comme les liquides pré-mélangés, qui contiennent des additifs anticorrosion et antigivre, ou les mélanges d’eau distillée et d’antigel. Le choix du liquide de refroidissement dépendra de vos préférences et des performances souhaitées pour votre système de refroidissement.

Conclusion

Le montage watercooling, qu’il soit custom ou aio, est une étape importante pour améliorer les performances et la durée de vie de vos composants électroniques. En suivant les étapes de sélection des éléments, de montage et d’entretien, vous pourrez profiter pleinement des avantages offerts par un système de refroidissement à eau. 

N’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure du watercooling pour tirer le meilleur parti de votre ordinateur et de ses performances !